Eclairage: à chaque pièce son ambiance

Fonctionnel ou poétique, l’éclairage définit le style d’une pièce et contribue au sentiment de bien-être intérieur. Les conseils d’Agnès Conté, architecte d’intérieur du bureau acdesign, à Neuchâtel.

Entrée

L’éclairage de l’entrée fait la transition entre l’intérieur et l’extérieur. «Il faut qu’il soit ni trop éblouissant ni trop sombre, pour que le hall soit accueillant.» N’hésitez pas à choisir une belle lampe pour donner du caractère à l’endroit. Dans les couloirs, privilégiez les spots orientables discrets, qui permettent également de souligner les éléments décoratifs (miroirs, tableaux, etc.).

Cuisine

«Cette pièce nécessite deux types d’éclairage: une lumière d’ambiance et une autre qui nous aide à cuisiner.» On éclaire ainsi les plans de travail avec des spots disposés sous les placards hauts. Pour l’espace repas, on choisit un beau luminaire (n’hésitez pas à multiplier les suspensions si la table est longue, c’est très tendance!), que l’on positionne à 80-100 cm au-dessus du plateau.

Séjour

Pour le séjour, privilégiez un éclairage indirect, plus intimiste et chaleureux. «Idéalement, il faudrait coupler trois sources d’éclairage: une suspension avec variateur, une liseuse près du canapé, avec un bras articulé, et une petite lampe près de la télévision.» Si le salon donne sur balcon ou une terrasse, quelques lampes solaires ou guirlandes lumineuses extérieures contribuent à créer une échappée visuelle le soir. 

Chambre à coucher

Pièce intime par excellence, la chambre a surtout besoin de jolies lampes de chevet, qui peuvent être différentes, pour un style plus dynamique. «On opte pour une même matière ou une même couleur, mais sans nécessairement qu’elle soit des copies conformes.» Dans une chambre d’enfant en revanche, une suspension permet d’assurer un bon éclairage pendant le jeu.

Texte repris d'un article paru dans le magazine Envies / Crédit photo: Caleb Woods/Unsplash